26 et 27 mai 2020 Carreau du Temple - Paris - France La rencontre capitale des acteurs du packaging de luxe

Van Genechten Packaging : cultiver l’art du détournement

Van Genechten Packaging : cultiver l’art du détournement

Le 10/05/2019

Spécialiste de l’emballage carton compact sur mesure, VGP imagine des coffrets résolument re-use. Et pour améliorer la valeur écologique de ses étuis, l’entreprise fait, à la demande de ses clients, la chasse aux fenêtres PET.

Étui pliant pour le champagne Tsarine ou coffret-pack pour les Mini Moët de Moët Impérial (un écrin qui, rappelons-le, devait décrocher le prix Étui de l’Année 2018 lors des derniers European Carton Excellence Awards), la logique est la même : « Offrir une seconde vie à nos étuis et coffrets », explique Marcelle Bordas-Levazeux, Key Account Manager Produits de Luxe sur le site angoumoisin de Van Genechten Packaging. « Dans une perspective re-use, nous avons ainsi travaillé sur des étuis qui se transforment en seaux à champagne pour Tsarine, Moët & Chandon mais aussi pour Veuve Clicquot, précurseur en la matière depuis de nombreuses années ».

Pour ces étuis-seaux configurables en sur-mesure, le carton (un GN4 kraft imprimé en offset) est bien sûr pelliculé en intérieur. Waterproof-ability oblige. « Mais il est assez résistant pour être utilisé à plusieurs reprises ce qui permet de le conserver longtemps », pointe Marcelle Bordas-Levazeux. Et donc de marquer des points dans la catégorie zéro déchet. « Pour améliorer cette offre en termes de durabilité, nous travaillons d’ailleurs sur un pelliculage 100% recyclable, élaboré à partir de cellulose. Il est en cours de lancement ».

Le juste équilibre

En attendant ledit lancement, les équipes R&D de Van Genechten Packaging ne chôment pas : pour le cognac Courvoisier comme pour le rhum Neisson, le fabricant est ainsi parvenu à substituer aux (trop) classiques fenêtres PET des solutions innovantes pour conserver une parfaite visibilité du produit tout en assurant l’inviolabilité du pack. « La suppression des fenêtres PET figurait dans le brief même de Neisson, une marque très impliquée en matière environnementale. Nous avons développé un système de support/cales en carton GN4 foldkraft (certifié PEFC) extrêmement ajusté. La bouteille reste mise en valeur au travers de la découpe des étuis mais il est impossible de la dégager de son pack ». Ici, l’inviolabilité des coffrets rime avec une réduction drastique des volumes de carton mis en œuvre. « Ce qui figurait également dans le cahier des charges de notre client ».

« Nous nous employons aujourd’hui à trouver le juste équilibre entre esthétique et écologie : Van Genechten Packaging développe de plus en plus de packagings premiums et ultra-premiums or les marques du luxe sont très sensibles aux arguments environnementaux ». Pour preuve, en coulisses, dans les ateliers et bureaux des Maisons de luxe, le fameux meuble-fontaine Jolival (qui a nécessité 3 années de développement) fait de plus en plus d’émules. Tout carton (en double GN4 kraft contrecollé acrylique), il a été imaginé par VGP comme une éco-alternative aux traditionnelles bonbonnes d’eau en plastique.

Linkedin
Viadeo
Imprimer