26 et 27 mai 2020 Carreau du Temple - Paris - France La rencontre capitale des acteurs du packaging de luxe

La Paper Factory lance la FlatBox 100% recyclable

La Paper Factory lance la FlatBox 100% recyclable

Le 06/05/2019

Mono-matériau et apte au contact alimentaire, la nouvelle boîte du spécialiste de la personnalisation couleur et matière se décline en version étui et coffret. Et la Maison du Whisky l’a déjà adoptée.

Sans sticker ni aimant, livrée à plat pour alléger la facture carbone au transport – et faciliter le stockage sur site de vente -, la FlatBox de La Paper Factory est d’abord, recyclabilité oblige, une boîte mono-matériau 100% papier/carton. Mais elle est aussi apte au contact alimentaire direct (entendez sans pelliculage) et ingraissable. Imaginée pour le marché de l’épicerie fine (chocolatiers et pâtissiers notamment), elle est enfin parfaitement paramétrable pour les marchés de la parfumerie et de la cosmétique de luxe :

Mickaël Kalaydjian Fondateur

« Notre nouvelle FlatBox se décline en une version Class Mass (étuis) et une version premium (coffrets). Elle est fabriquée à partir de carte teintée dans la masse à l’aide de pigments alimentaires naturels », précise Mickaël Kalaydjian, fondateur de La Paper. Bonus vert : « Elle se prête à tout type de finitions et d’embellissements haut de gamme, notamment en impression végétale avec par exemple notre gamme de vernis 3D gonflants qui autorise également la recyclabilité ».

Un nouveau système de fermeture 100% carton

Déjà adoptée en avant-première (et en version premium) par La Maison du Whisky pour ses ventes online, la FlatBox sera officiellement lancée lors de Édition Spéciale by Luxe Pack aux côtés de la Twist Box : une boîte dotée cette fois d’un système de fermeture quart de tour 100% carton permettant de sécuriser le verrouillage sans avoir à ajouter ni sticker ni fourreau. « Outre l’intérêt écologique évident de ce type de fermeture, la Twist Box (qui permet de mettre les produits en scène), présente l’avantage de pouvoir être produite en 100% automatisable. Un point commun avec le système de fermeture en encastré que nous avons récemment breveté », souligne le fondateur de La Paper Factory. « En clair, cela signifie que nos clients n’auront plus besoin d’opérer un détour par l’Asie pour faire baisser les coûts de production. Bénéfice collatéral : produire local, ou tout du moins européen, permettra aussi et bien sûr de réduire drastiquement les distances de transport et donc de moins polluer ».

Créateur d’identité matière et spécialiste de la personnalisation couleur sur papier masse non couché, Mickaël Kalaydjian enfonce donc le clou du façonnage. Toujours dans une perspective d’ultra-personnalisation : « L’idée est d’être en mesure de proposer à nos clients des papiers non seulement mis à leur teinte mais également à leur forme pour une cohérence globale des lignes packagings dans toutes leurs déclinaisons (étuis et coffrets produits, sacs boutique…) ».

Linkedin
Viadeo
Imprimer