26 et 27 mai 2020 Carreau du Temple - Paris - France La rencontre capitale des acteurs du packaging de luxe

Seed Phytonutrients : l’électron organique libre…

Seed Phytonutrients : l’électron organique libre…

Le 05/02/2019

Entre gammes pour le corps et lignes de soins pour le visage, Seed se concentre en ce début d’année sur le hair care. Un créneau où le haut de gamme ne rimait jusqu’à présent pas forcément avec naturalité…

En moins de dix mois, la jeune marque naturelle incubée par L’Oréal dans le cadre du programme Sharing Beauty With All, a quadruplé le nombre de ses followers. Un succès loin d’être anecdotique pour Seed Phytonutrients qui entend décliner sa vision durable de la beauté sur un mode résolument collaboratif. Et ce, pas seulement avec les exploitations biologiques locales indépendantes qui remplacent ici les fournisseurs classiques :

Notre communauté compte aujourd’hui 29 000 abonnés : des personnes très engagées dans le sens du développement durable », souligne Brad Farrell, membre fondateur de Seed Phytonutrients. « Nous échangeons régulièrement avec elles pour déterminer ce qu’elles attendent de nous. Il n’y a aucun intérêt à lancer un produit pour lancer un produit : notre but est d’apporter des innovations qui répondent réellement aux attentes de la communauté Seed ». Exemple avec les quatre nouvelles collections hair care lancées ce mois-ci en collaboration avec Sephora : “Contrairement au segment skin care, le créneau des soins capillaires souffre d’un vide en matière de produits haut de gamme alliant performance et naturalité. C’est pourquoi nous avons décidé d’aller plus loin sur ce segment ».

Jusqu’au bout de l’éco-design

Un segment déjà investi par Seed avec le Daily Hair Cleanser Shampoo, best-seller à l’éco-design de rupture : Avec Ecologic, nous avons créé la toute première bouteille papier résistante à l’eau. Elle permet de réduire de 60% l’utilisation de plastique par rapport à une bouteille de shampoing classique et nous venons tout juste de lancer un nouveau format plus petit, doté d’une doublure intérieure encore plus fine et qui contient 70% moins de plastique ».

Recyclés et biodégradables, les emballages Seed ne laissent rien au hasard : la colle a été remplacée par un système de fixation par emboîtement et les contenants sont imbricables pour une facture carbone allégée au transport. Quand ces produits seront-ils distribués en France ? “Pour l’instant, nous nous concentrons sur le renforcement de notre distribution aux États-Unis. Nous allons notamment lancer cette année la distribution chez de grandes enseignes, dont Sephora. Sans pour autant négliger les boutiques indépendantes… ».

Linkedin
Viadeo
Imprimer