26 et 27 mai 2020 Carreau du Temple - Paris - France La rencontre capitale des acteurs du packaging de luxe

Druydes : objectif 0 déchet

Druydes : objectif 0 déchet

Le 22/01/2019

A heure du tout naturel, la cosmétique solide gagne de plus en plus le cœur des consommateurs. Rencontre avec Gwendoline Bressand, Co-Fondatrice de la marque Druydès, lancée en 2017, au service de la création de produits 100% naturels et garantis 0 déchet.

Que représente l’environnement pour votre marque ?

C’est une évidence, une nécessité. Chez Druydès, nous avons choisi dès notre création de développer une gamme de cosmétique solides naturels, sans allergènes, mais avant tout zéro déchet parce que l’écologie est au cœur de notre démarche. C’est le point de départ pour la création de nos formules.

Qu’en est-il du packaging de vos produits ?

Une fois nos premiers produits créés, nous avons cherché à limiter également l’impact de notre packaging. L’ADN d’une marque ce n’est pas que son produit. Il faut la voir dans sa globalité.

Nous sommes tombées sous le charme du papier ensemencé.

Quelle a été votre démarche ?

Nous avons dû vérifier que les normes cosmétiques soient compatibles avec le papier ensemencé. Vérifier qu’aucun allergène n’est présent ni dans le papier ni dans les graines, trouver une colle 100 % naturelle et sans allergènes et vérifier aussi la composition de l’encre végétale pour n’avoir aucune source de contamination.
Chaque ingrédient entrant en contact avec notre shampoing solide est scruté, analysé pour répondre à nos exigences et celles de nos acheteurs.

Et le résultat final ?

L’emballage est constitué de pâte de cellulose et de graines. Il est possible, voire conseiller de jeter l’emballage dans la nature. Le résultat est surprenant : une fleur finit par éclore. L’entretien est le même que pour n’importe quelle fleur. Après le coquelicot, les fleurs des champs et des herbes aromatiques, c’est le miroir de vénus qui est à l’honneur en ce moment.

Linkedin
Viadeo
Imprimer